Tout savoir sur l’autoconstruction de sa maison !

L’idée de construire vous-mêmes votre maison sur le terrain que vous avez soigneusement choisi vous enchante énormément ? Pour vous, l’autoconstruction est la meilleure façon d’avoir une propriété qui vous ressemble ?

Voici un aperçu de ce qui vous attend si vous décidez d’être l’entrepreneur en construction de votre future maison.

Qu’est-ce qu’une autoconstruction ?

Avant d’aborder les avantages et les caractéristiques de l’autoconstruction, il est important de bien comprendre ce que c’est réellement. Il s’agit d’un projet de construction d’une maison pour lequel vous gérez, supervisez et effectuez tous les travaux, de la fondation à la finition intérieure.

Vous pouvez quand même confier certaines tâches à des sous-traitants. Cependant, pour respecter les critères des prêteurs, la valeur des travaux réalisés par ces derniers ne devrait pas dépasser la moitié des coûts de construction prévus.

Ainsi, bâtir sa maison soi-même signifie être responsable du projet de construction dans son ensemble, incluant la gestion et le paiement des fournisseurs.

L’autoconstruction, un travail qui débute bien avant la première pelletée de terre.

Un des principaux avantages de faire affaire avec un entrepreneur pour la construction de votre maison est certainement sa bonne connaissance du domaine. Elle est probablement bien supérieure à la vôtre, à moins que vous ayez déjà oeuvré dans l’industrie de la construction. Il faut savoir qu’il y a de nombreuses démarches à effectuer, dont la demande de permis de construction, l’arpentage du terrain, l’étude de sol, la conception des plans, la préparation d’un budget et son suivi, etc.

L’autoconstruction est aussi un travail exigeant tout au long du projet. Achats auprès des fournisseurs, coordination des sous-traitants, choix des matériaux : il y a tant à faire et à penser que vous serez accaparés plusieurs heures par semaine par la gestion du chantier.

Concrètement, quels sont les avantages d’un projet d’autoconstruction ?

La raison principale qui motive les futurs propriétaires à construire eux-mêmes leur demeure est les économies qu’ils peuvent réaliser. Selon des experts, le coût d’une maison autoconstruite peut-être jusqu’à 30 % inférieur à celui d’une maison construite par un entrepreneur général.

Certaines personnes préfèrent également construire elles-mêmes leur maison afin d’avoir le contrôle total sur la qualité de la construction et du choix des matériaux.

Et quels sont les désavantages de l’autoconstruction ?

Il n’y a pas que des avantages à être son propre entrepreneur général ! C’est un projet qui prend énormément de temps, d’énergie et de connaissances.

De plus, l’autoconstructeur n’est pas à l’abri d’imprévus techniques ou financiers qui peuvent engendrer un retard important des délais de construction projetés.

La clé du succès : connaître ses limites.

Même si, par définition, l’autoconstruction est un projet à réaliser par soi-même, il est souhaitable de confier certains travaux à des experts.

Par exemple, les travaux d’électricité ou d’installation d’appareils au gaz doivent être faits par des entrepreneurs spécialisés qui détiennent une licence de la Régie du bâtiment du Québec.

Si vous demandez l’aide d’amis ou de membres de votre famille, sachez que vous êtes tenu d’assurer la sécurité de toutes les personnes présentes sur le chantier et que seulement les travaux de finition effectués bénévolement sont tolérés. Autrement, vous devez obtenir les certifications nécessaires, vous enregistrer auprès de la Commission de la construction du Québec (CCQ) et exiger les certificats de compétences adéquats.

Comment financer l’autoconstruction de sa maison ?

Bien qu’il soit tout à fait possible de contracter une hypothèque pour un projet d’autoconstruction, ce ne sont pas tous les prêteurs qui offrent ce genre de produits financiers et les critères sont souvent plus sévères.

Pour vous éviter du stress supplémentaire, assurez-vous d’avoir les reins assez solides pour faire face aux surprises qui pourraient survenir durant le chantier. Il est recommandé d’avoir une marge de sécurité d’environ 15 % pour pallier les imprévus.  

En résumé, l’autoconstruction est certes un projet ambitieux, mais si vous êtes bien informé et conseillé, votre maison de rêve pourrait être construite de vos propres mains. Voilà une belle histoire à raconter à vos proches !

Par Me Allmighty